ASSOCIATION SPORTIVE MUSAU : site officiel du club de foot de STRASBOURG - footeo

Coupe d’Alsace Féminine

11 juin 2012 - 19:30

DNA.FR

Coupe d’Alsace Féminine Vendenheim remporte son sixième titre d’affilée Et de six !

Le FC Vendeneheim, vainqueur de la Coupe d’Alsace féminine 2012

Le FC Vendeneheim, vainqueur de la Coupe d’Alsace féminine 2012

Au terme d’une finale à sens unique, le FC Vendenheim a pu fêter sa 14 e coupe d’Alsace et sa 6e consécutive. Rossfeld échoue en finale alors que le Mars Bischheim complète le podium.

Le programme de ce « final four » de la coupe d’Alsace féminine promettait une affiche surprise. En effet, le hasard du tirage au sort mettait aux prises Vendenheim et le Mars Bischheim dès les demi-finales. On avait donc la certitude d’avoir un des outsiders en finale, la Musau étant opposé à Rossfeld dans l’autre rencontre. Le format de la compétition favorisait aussi les surprises, les demies se jouant en deux fois vingt minutes et la finale en deux fois vingt-cinq. Au final, la logique fut respectée.

Le choc de la journée a tourné nettement à l’avantage des Fédinoises — qui ont aligné une équipe mixte entre la I et la II- qui ont sèchement battu le Mars par trois buts à zéro. Mais tout ne fut pas si facile. « On loupe la première grosse occasion du match, peste Alexandre Tesevic le coach bischheimois. Si on la met, le match est totalement différent. Mais globalement sur ce match, on manque d’efficacité. »

La deuxième rencontre ne trouvera pas de vainqueur dans le temps réglementaire, les deux formations de la DH alsacienne se séparant sur un score nul et vierge. Finalement, c’est Rossfeld qui l’emporte aux tirs au but et s’offre une finale de prestige face à Vendenheim. « L’objectif était la finale, on n’y est pas parvenue. On paie un manque d’expérience, du fait de notre effectif très jeune. Certaines filles ont déjoué à cause de la pression », analyse Dany Bueno l’entraîneur de la Musau.

« On termine sur une note positive », sourit Céline Muller, capitaine de la Musau

Les filles de la Musau se sont rattrapées lors de la finale pour la 3 e place, offrant une belle opposition au Mars, équipe de D2. Les Marsiennes s’imposent trois buts à zéro mais ne se sont mises à l’abri qu’en fin de match. « On a beaucoup mieux joué lors du second match, on termine sur une note positive » sourit Céline Muller la capitaine des 4 e. Alexandre Tesevic félicite, lui, ses joueuses « d’avoir fait le travail lors de ce match. »

Le clou de la journée, la finale, a tourné court. L’écart de niveau entre Vendenheim, qui évolue en D1, et Rossfeld, était trop grand. Mais Nathalie Mangold, la joueuse d’expérience des finalistes malheureuses (pas si abattues que ça) relativisait : « On a rempli notre objectif en atteignant la finale. Après, on savait que c’était mission impossible. On y croit toujours au début, mais ça n’a pas duré longtemps… Mais on repart content, 2 e, ça nous va ! »

Match à sens unique donc, où les favorites ne mettent que 6 minutes à trouver la faille. Sur un coup franc de Klughertz, la gardienne repousse sur une défenseur… qui marque contre son camp. Schwartz centre pour Gruat qui double la mise (11 e). L’équipe, coachée pour l’occasion par Stéphanie Spielmann, ne s’arrête pas en si bon chemin et rajoute deux buts avant la pause par, Walocha de loin (20 e) et Boutedja de la tête (22 e).

Rossfeld ne peut rien faire, tant l’adversaire est supérieure, et va encore subir en seconde période. Campos d’une frappe croisée (29 e), Suss d’un tir au premier poteau (34 e) et Duteil d’un ballon bien placé (40 e), font enfler le score. En fin de match, Diawara, qui reprend de la tête un coup franc de Walocha qui a tapé la barre (43 e) et enfin Klughertz, seule au second poteau (47 e) terminent le travail. 9-0, score finale. C’est très lourd en seulement 50 minutes pour la pauvre équipe de Rossfeld.

La finale donnera encore du grain à moudre aux nombreux sceptiques du format de la compétition. Durée des matches, écart de niveaux, autant de sujet soumis à débat durant cette journée et qui devront être étudiés par les autorités compétentes.

En attendant, Vendenheim fête sa 6 e coupe d’Alsace consécutive et conforte sa place de locomotive du football féminin alsacien.

Commentaires

Aucun événement